Sélectionner une page

En immobilier, nous entendons régulièrement parler de prix “net vendeur”. C’est d’ailleurs un des termes les plus utilisés d’une célèbre émission immobilière. Mais il est important de savoir ce que représente ce “net vendeur”. Nous vous présentons aujourd’hui ce terme et les conditions qu’il implique.

Net vendeur et FAI (frais d’agence inclus), deux définitions à connaître :

Le net vendeur : c’est la somme qu’obtient le vendeur lors de la vente de son bien immobilier. Les frais ou commission des agences ne sont pas compris dans ce prix.

Le frais d’agence inclus : c’est le prix que l’acheteur peut voir sur l’annonce du bien, c’est le prix du bien avec les frais d’agence. Il peut ainsi se projeter et connaître le coût global de sa transaction avec un expert immobilier. Par contre lors de la signature du compromis de vente ou de la promesse de vente, c’est le prix net vendeur qui apparaîtra puisque c’est celui-ci que touchera le vendeur.

Les autres frais : Lors de la vente d’un bien immobilier au prix frais d’agence inclus (FAI) va s’ajouter les frais de notaire, le quote-part de la taxe foncière, les charges de copropriété s’il y en a…

Acheteur ou vendeur, qui paye les frais d’agence ?

Dans la logique, nous avons l’impression que c’est l’acheteur qui paye l’intégralité des frais d’agence lors d’une transaction immobilière. Dans la réalité, les deux partis participent aux frais d’agence. En effet, un vendeur ne recevra que le net vendeur, qui ne représente pas obligatoirement le prix du marché. S’il le souhaite, il doit exiger auprès de l’agence d’ajouter le montant de la commission au prix du marché pour ne pas être impacté sur sa vente. Mais cela peut aussi entraîner aussi une surestimation de votre bien et donc une difficulté pour le vendre.

En vous tournant vers Monaparte, vous êtes assuré du respect de votre prix net vendeur et nous vous offrons une transparence sur nos frais d’agence.